Des Racines des Nôtres…

A l’Écoute de Soi…

Guidance Personnalisée
42
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-42,bridge-core-2.6.9,qode-page-transition-enabled,ajax_leftright,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-theme-ver-25.4,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive

Guidance Personnalisée

Votre chemin. Votre voie “voix”.

La notion de lâcher prise

L’idéal serait de se dire que nous ne pouvons changer ce que nous ne pouvons contrôler. Notre naissance est annonciatrice de notre toute première rupture dans la matière, avec la rupture de notre seul lien de vie sociale, le cordon ombilical. Notre égo est dans notre conditionnement, il fait partit de nous, il apparaît pour s’imposer, amener le doute, apporter la notion de contrôle permanent sur soi et sur les autres.

Il nous donne un sentiment de valorisation quand nous connaissons l’échec, lorsque notre égo nous conduit sans scrupule. Il nous fait jongler entre culpabilité et colère et nous pousse à diriger notre monde intérieur et ordonner à l’autre notre vision en imposant nos points de vues, nos valeurs, nos convictions. Il nous donne la faculté négative de contrôler le temps en nous ramenant dans le passé, en nous projetant dans cet avenir incertain qui n’existe pas sans nous concentrer sur le présent tellement là et vivant.

Nous pouvons contrôler notre égo, le faire taire, lui faire comprendre la notion de libre arbitre et de libre pensée présente plus que de raison et ce sont ses ressources-là qui nous font désobéir à cette façon d’être si envahissante. Le plus important c’est de prendre conscience que nous vivons dans cet instant présent que nous avons les ressources de nous détacher des lois martial de l’égo et de sa présence.

Le passé ne reviendra pas puisqu’il est déjà passé, faire le deuil sur les anciennes blessures, relativiser sur les culpabilités du passé, nous ne pouvons pas tout contrôler et l’idéal c’est de fermer dans cette grosse malle en bois, qui se trouve au grenier, les vieux parchemins qui retracent ces récits douloureux. Cette malle, ça n’est pas une boîte de Pandore, non, vous pourrez la consultée à chaque fois que vous vous sentez à nouveau pris dans un schéma négatif du passé avec des souffrances similaires à celles que vous avez réussi à surmonter. Ainsi, vous reprendrez la lecture du parchemin concerné pour être sûr d’avoir bien assimilé la leçon.

Quand à votre futur, est bien, il n’existe pas, les pages sont encore blanches. Le futur est continuellement en mouvement, il bouge à votre rythme, ce modèle, se façon au fur et à mesure de votre parcours, de vos rencontres, de vos expériences de vie, des leçons apprises, des décisions que vous prendrez au fil du temps. La plume pour écrire ces nouvelles pages blanches, c’est vous qui l’a tenez, n’oubliez pas rien est figé, tout dépend de vous, de votre manière avec laquelle vous souhaitez vivre cette expérience humaine que vous avez choisi de vivre. Les actions que nous entreprenons dans notre vie à la réalisation de nos projets ont une incidence sur la direction que nous prenons, mais les réactions que vous aurez face aux épreuves subies auront-elles aussi une grande incidence.

N’oubliez pas de cultiver la gratitude, tous les jours, pour tout ce que vous entreprendrez à défaut de rester figé dans un mental contrôlant et usant, écouter votre petite voix celle que l’on appelle intuition. Vous faite de votre mieux avec ce que vous possédez, aussi bien sur le plan matériel et financier mais aussi sur le plan émotionnel et relationnel. Votre éducation, votre famille votre entourage font aussi partit de votre histoire et leur influence sur votre champ vibratoire compte beaucoup dans votre parcours. Vos conditionnements reçus par votre éducation et votre famille sont des bagages qui peuvent représenter des freins à votre évolution de vie. Certains s’en trouve prisonnier ne pouvant se retrouver dans leur propre nature profonde.

Loyauté du clan, peur transmise de génération en génération, routine ou conditionnement humain qui guide l’individu dans ses moindre choix et mode de vie comme ses opinions, ses goûts.. Pour certains le piège est tel qu’ils ne sont pas en mesure de retrouver leur propre magie intérieure et créatrice, le seul sentiment de se sentir libre de ses choix de sa propre destinée relève déjà du miracle, cette étincelle qui fait ressortir le meilleur d’eux même et qui les amène à réaliser leur chemin de vie. N’oubliez jamais que lâcher prise et la meilleure des libérations qui soit pour vous et pour votre entourage.

``Le plus important c’est de prendre conscience que nous vivons dans cet instant présent que nous avons les ressources de nous détacher des lois martial de l’égo et de sa présence.``

L’Ancrage

L’être humain n’est qu’une fréquence vibratoire. Nos cellules individuellement possèdent une fréquence énergétique qui change au fur et à mesure de notre évolution.

Nous ne sommes pas qu’un corps physique mais aussi énergétiques, subtil, entouré d’un champ d’énergie que l’on nomme aura. Invisible avec notre oeil physique elle possède une couleur propre à chaque stade de notre évolution suivant les situations vécues. Personnalité, pensées et intentions du sujet mais aussi degré d’élévation spirituelle.

Cette aura nous connecte à notre environnement, nous protège des agressions subtiles. Elle fonctionne comme une parabole qui émet et reçoit des vibrations. Tout comme les arbres sont rattachés à Gaia par leurs racines qui leur permettent de grandir et de s’élever toujours plus haut, nous aussi, par nos pieds, nous communiquons avec elle.

La Terre Mère nous offres mille bienfait, nous nourris par l’abondance de sa végétation, sa faune, nous abrite par ses arbres, nous protège des rayons UV par sa voûte. L’ancrage, qu’elle apporte aux arbres pour continuer à grandir et vivre, elle nous le donne aussi pour nous aider à nous développer avec un certain équilibre. Depuis toujours cet ancrage est là.

Homo-Un, qu’il soit Sapiens ou Erectus ressentait déjà cet ancrage inconsciemment. Toujours en mouvement pour sa survie, il parcourait la planète au grès des changements climatiques de son environnement. De pays en pays, au fil des saisons et de son évolution il est à l’écoute de sa survie et de son intuition. Son ancrage lui permet de développer sa stabilité dans son environnement hostile. Protection, survie, subsistance pour avancer dans sa vie. Cet ancrage, cette connexion lui permet de créer, de développer son sens intuitif. Sans professeur, il taille des silex pour se confectionner des armes pour chasser et se défendre, il invente l’aiguille pour coudre ses peaux afin de se protéger du froid, et utilise des plantes pour en faire de la peinture et pour raconter son histoire sur les parois de grottes. Sans ancrage, sans cette énergie subtile délivrée par Gaia, sans cette connexion intuitive avec le grand tout, Hominidé n’aurait peut-être même pas subsisté aussi longtemps.

L’humain manque plus souvent d’ancrage que l’inverse. « Être à côté de ses pompes », « à la rue », des expressions populaires qui en disent long sur le manque d’enracinement. Si vous oubliez trop souvent vos clés, que vous vous entravez dans vos chaussons, que vous perdez l’équilibre trop souvent, le manque d’ancrage est peut être responsable de ce déséquilibre. Il est primordial à toute pratique, pour toutes vos réalisations. Sans ce lien à la Terre vous ne pourrez être à l’écoute des besoins profonds de votre corps. Oui votre corps vous parle et plus vous serez à son écoute, ancrer, plus vous serez dans ce présent, cet ici et maintenant nécessaire à l’accomplissement de vos projets.

Être relié à la Terre au quotidien, s’écouté, s’apporté un bien-être physique. Beaucoup de chose se joue au sein de votre chakra racine, Muladhara, il renferme notre système de survie. Il est notre protection, nous aide à notre subsistance et nous fait avancer dans la vie. Situé à la base de notre colonne vertébrale il est relié à nos reins, notre sang et notre squelette. Si vous présentez des dysfonctionnements des membres inférieurs comme les pieds, les genoux, la hanche.. ou encore des calculs rénaux à répétitions, des problèmes osseux mais aussi des maladies auto-immunes, le manque d’ancrage peut être l’un des facteurs, en n’écartant pas les pathologies purement médicale qui demande une consultation allopathique bien-sûr. Des maux de tête à répétitions, une mauvaise circulation sanguine mais aussi être bloqué dans notre mental, « se prendre la tête », vous indique que vous avez perdu le contact avec Gaia.

L’ancrage de nos ancêtres est aussi le nôtre aujourd’hui. Nous avons tous fait l’expérience du déracinement à un moment donné dans notre vie. La mémoire génétique familiale fait partit de notre sac à dos de naissance. Les souvenirs douloureux des guerres vécues, des maladies, les chocs et traumatismes perturbant notre dogme émotionnel responsable de cette perte d’ancrage est enregistré dans le système énergétique de nos cellules et donc ancré en chacun de nous.

L’ancrage est aussi nécessaire sur le plan de la conscience spirituelle. Nous avons tous le droit de vivre. Nous devons savoir identifié quand notre ancrage est défaillant pour déjouer les pièges du mental qui nous ferait douter de notre potentiel intérieur, nous conforterai dans cet égo qui nous emprisonnes dans cette société de contrôlant et de jugement. Pour avancer dans la matière tellement dense de notre époque actuelle nous devons être ordonnés, stable et nous sentir en sécurité. Si notre vie est remplie de difficultés et d’obstacles malgré nos efforts à l’entretien de notre ancrage, nous devons chercher le coupable en nous, dans nos racines du passé, dans notre famille, dans notre façon de vivre et non de survivre, la survivance n’a pas sa place en nous car nous ne sommes pas là pour survivre mais créer et seulement créer.

Accueillir la bonté à soi et en soi dans le don de chacun et auprès des autres, observer la gratitude pour toutes vos réalisations, remercier de l’abondance obtenue ou distribuer sous quelque forme qu’elle puisse avoir, sont des signes d’ancrage en lumière. Cultiver la gentillesse, l’attitude positive malgré les épreuves de la vie, l’affection que l’on donne, que l’on reçoit, la tranquillité, la sérénité, se sont vos armes face à cette matière intense de notre civilisation. A contrario, lorsque nous ressentons des sentiments négatifs, la victimisation, le désespoir, frapper à notre porte intérieur, « je suis nul », « je ne sers à rien », « je souffre » de nombreux signaux d’alarme là encore pour nous mettre en garde de la perte de cette lumière rouge de la connexion essentielle à la Terre Mère. La communication avec Gaia est coupée. Tuile après tuile, perte d’énergie en continue, sentiment de frustration permanent face aux épreuves déposées sur notre chemin pour nous donner des leçons d’élévations vers la Lumière créatrice, l’ancrage est en souffrance et tel un arbre qui dépérit au milieu d’un désert aride nous devons retrouver cet équilibre pour notre corps, notre âme, sans lui la vie devient souffrance, prison mentale, et maladie.

Tous les matins, tous les jours et parfois même plusieurs fois dans la journée suivant les besoins de chacun et l’environnement dans lequel nous évoluons, nous pouvons demander à notre propre guidance qui est toujours à notre écoute et à Gaia elle-même de nous donner cet ancrage nécessaire à chacune de nos réalisations. Plus vous demanderez cet ancrage de façon intuitive, en conscience, sous forme de prière, de relaxation de méditation au quotidien, plus l’ancrage prendra toute sa place qui lui revient de droit. Votre aura gagnera en intensité, les choses commenceront à s’aligner dans votre vie, par différents signes, messages, synchronicités de l’Univers. Vous serez beaucoup plus à l’écoute de votre corps de ses besoins, la notion de calme intérieur sera nécessaire, vous vous accorderez plus souvent des moments de silence et de relaxation, votre énergie sera décuplée et vos projets pourrons commencer à se mettre en place dans la matière. Ouvrez-vous à la nature, ressourcez-vous en forêt, à la montagne, là où vous vous sentez le plus apaisé possible pour lâcher ce mental bien trop présent dans notre quotidien. N’oubliez jamais que votre ancrage est votre carburant. Comme une voiture qui roule sur la réserve, votre objectif c’est de ne jamais descendre en dessous de la moitié de la jauge pour pouvoir accomplir vos plus grandes aspirations.

kyle-glenn-Hd8BwlZWLOY-unsplash
Séances effectuées à mon adresse personnelle
Mais aussi à votre domicile si besoin
Possibilité également en extérieur, vers un lieu qui vous résonne…
Prise de rendez-vous de préférence par mail
Tarification sur devis
Au plus simple pour tous…